Bubble Creative - Logo Blanc - Marketing Digital

Une bulle positive.

Après six années dans le monde de l’entreprenariat, l’heure du premier bilan a sonné ! Dans cet article, je vais aborder la manière dont j’ai vécu ma vie d’entrepreneur depuis le commencement jusqu’à aujourd’hui.

Avant de commencer, laissez-moi vous partager cette citation d’un(e) étudiant(e) de Warren G. Tracy :

« L’entreprenariat, c’est vivre quelques années de sa vie comme la plupart des gens ne le feront pas afin de pouvoir vivre le reste de sa vie comme ces derniers ne le pourront pas. »

L’entreprenariat en quelques chiffres

Afin de bien comprendre ce monde d’affaires, il est primordial de rappeler quelques chiffres avant d’entrer dans le vif du sujet. L’entreprenariat, c’est d’abord et avant tout :

  • +995K d’entreprises crées en 2021
  • Un taux de pérennité de 3 ans

Cela signifie que plus d’une entreprise sur 4 récemment créées disparaîtront au cours de sa création. Impressionnant, n’est-ce pas ? Le cap de ces 3 années est donc fatidique pour nous, entrepreneurs. Je l’ignorais avant de l’avoir expérimenté, mais cela demande une bonne résistance au stress, un instant de survie, une détermination sans faille et de la patience pour ne pas baisser les armes avant de passer ce cap.

Solopreneur vs. Entrepreneur

Eh oui ! Vous pensez certainement que ces deux termes signifient la même chose, n’est-ce pas ? Comme vous, je pensais que c’était le cas. Pourtant, un petit détail d’une immense importance les différencie.

SOLOPRENEUR : Un(e) entrepreneur qui gère toute son entreprise de A à Z, sans l’aide d’aucune personne. C’est-à-dire aussi bien le devant de la scène que les coulisses. CEO, employée, comptable, secrétaire, responsable Marketing, etc. Il/Elle porte toutes les casquettes au quotidien.

ENTREPRENEUR : Une personne qui créée une entreprise, mais qui délègue ou utilise d’autres prestataires de services comme un comptable par exemple pour gérer certaines aspects de sa société.

Dans mon cas, j’étais fière de dire que j’étais entrepreneur au lancement de ma première entreprise. Au fil du temps, je me suis vite rendue compte que je rentrais en réalité dans la catégorie #SOLOPRENEUR.

Officially an entrepreneur - Article #SOLOPRENEUR - Bubble Creative

Ce moment lorsque tu réalises que tu viens de te lancer dans l'entreprenariat.

Du rêve…

Lorsqu’on nous parle de création d’entreprise et plus particulièrement de Freelance dans mon cas, on nous parle d’indépendance. Être son propre patron, se verser le salaire qu’on mérite pour les heures travaillées, organiser nos journées nous-mêmes et travailler d’où l’on veut pour qui l’on veut.

C’est certain que cela fait rêver. Je me suis moi-même lancée pour cette raison après de nombreuses mauvaises expériences dans le domaine du travail !

J’adore le fait de pouvoir travailler d’où je le souhaite plutôt que de rester au même endroit sans arrêt. J’aime le fait de pouvoir échanger et collaborer sur des projets qui me tiennent à cœur. J’apprécie tout simplement cette liberté.

… À la réalité.

Toutefois, la vie nous rappelle bien vite à l’ordre. Le stress de satisfaire les clients devient notre quotidien, l’auto-sabotage qui s’infiltre dès que vous recevez le paiement de vos prestations que vous estimez « ne pas mérités », les heures de travail à rallonge (+12h par jour, du lundi au vendredi), perte d’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, administrations, comptabilités, cotisations, impôts et taxes, insomnies, mauvaise alimentation, plus aucun point d’ancrage, etc.

La notion du temps disparaît. On n’a plus le temps. Plus le temps de voir nos amis, plus le temps souffler, plus le temps de vivre. On court à 100km/h au quotidien, frôlant le burn-out à chaque seconde.

ATTENTION : J’insiste bien sur le fait que cela est mon expérience en tant que workaholic. Chaque expérience est propre à chacun. Ne commencez pas les débats.

I ain't got time for that - Article #SOLOPRENEUR - Bubble Creative

Lorsque tu réalises que le temps n'est désormais plus qu'une illusion.

Le moteur pour continuer

Évidemment, il y a des bons et mauvais côtés dans tous les domaines. Dans l’entreprenariat, ce qui nous maintient sur notre chemin et nous permet de continuer à aimer ce qu’on fait, ce sont les collaborations.

J’ai eu la chance de rencontrer de merveilleuses personnes, inspirantes et humainement enrichissantes avec lesquelles des collaborations incroyables ont vues le jour. Lorsque je recevais des feedbacks positifs m’expliquant à quel point elles étaient reconnaissantes du travail réalisé, cela me redonner un boost de confiance pour avancer.

À mes yeux, il n’y a rien de plus beau que cette expérience humaine entre deux collaborateurs.

Le secret d’un entreprenariat réussi

Un seul mot en capital pour accentuer son importance : ÉQUILIBRE.

Vous avez besoin d’instaurer un équilibre en séparant bien distinctement votre vie privée et votre vie professionnelle. Cela se fait en vous fixant des heures bien précises que vous vous devez de respecter. Aidez-vous d’un outil simple comme Google Agenda pour organiser votre temps et vos journées !

Pensez à pratiquer une activité physique régulière, surtout si vous travaillez des heures assis. Ne manquez aucun de vos repas, cuisinés sainement afin d’avoir l’énergie dont vous avez besoin.

Faites des pauses. Vous êtes peut-être chez vous, dans un espace de co-working ou sur la plage, il est primordial de faire des pauses de 20-30min toutes les 2h. Aérer votre esprit, décompressez.

Enfin, collaborez uniquement avec des projets qui vous ressemblent et partagent vos valeurs. N’acceptez pas des projets simplement pour le fait d’accepter et faire fonctionner votre entreprise. N’oubliez pas également que tout travail mérite salaire, ce que vous facturez n’est pas de trop. Au contraire, c’est bien mérité !

Conclusion de mon bilan : Le monde en tant que solopreneur n’est pas de toute repos. Toutefois, je ne l’ai pas regretté une seule fois puisque je me suis même lancée un nouveau challenge : Bubble Creative.

J’ai appris de mes erreurs afin de mieux surmonter mon quotidien et continuer à vivre de ma passion. Ne faites cependant pas comme moi, renseignez-vous bien sur le behind-the-scene avant de vous lancer. Et si vous vous lancez, vous avez tout mon soutien. Bonne chance à vous !

Pétillez en toute positivité
avec Bubble Creative.

Explore
Drag